Pour toutes informations
04 77 56 66 09
Menu
  • Accueil
    Accueil Ici vous pouvez consulter tous les articles dans l'ordre chronologique inversé
  • Catégories
    Catégories Consultez la liste des catégories
  • Mots-clés
    Mots-clés Consultez la liste des mots-clés

Carnaval de Nice

par dans Evènement
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Article vu 349 fois
349

 CarnavalNice 3

De Venise à Rio, février est la période des carnavals. Ces grandes fêtes sont l'occasion de chanter, de danser et surtout de se déguiser. Le carnaval génère une effervescence dans la ville qui vit alors au rythme des défilés, des Corsos, ou des parades. Les couleurs vives et éclatantes sont omniprésentes, les cotillons et confettis tapissent le sol. Cette parenthèse célèbre la joie et la liberté. En France, Nice sur la côte d'azur entre soleil et méditerranée propose son carnaval. Cet évènement international attire chaque année, des centaines de milliers de visiteurs de toutes nationalités.

 

Carnaval : aux origines d'une tradition

Les carnavals sont répandus en Europe et en Amérique. Les habitants de la ville sortent déguisés, masqués ou maquillés. Ils se retrouvent pour chanter, danser, faire de la musique dans les rues, jeter des confettis et serpentins, défiler, éventuellement autour d'une parade. L'origine du mot Carnaval remonte au Moyen-Âge et provient sans doute des termes « carne levare » signifiant lève la chair.

Le Carnaval est un évènement festif lié au carême, période de 40 jours pendant laquelle les chrétiens jeûnent). Les origines très lointaines puisent tout autant dans les traditions païennes que dans les traditions chrétiennes. Ils se déroulent traditionnellement entre l'Épiphanie, soit le 6 janvier, date qui marque la fin des fêtes de Noël et le Mardi gras, veille du début de la période de carême. Avant de jeûner, il était habituel de faire le plein d'aliments gras (Mardi Gras). Ce jour-là les familles cuisinent des gaufres, des beignets ou encore des crêpes ! C'est pourquoi pendant le carnaval, et tout particulièrement le jour de Mardi Gras, on mange tout ce qui sera interdit durant les semaines à venir. Le Carnaval représente donc l'excès aussi bien dans la consommation de nourriture que dans l'apparence vestimentaire.

CarnavalNice 2

Le Carnaval est aussi une période de transgression. Se moquer de tout, de tous aux dépens de chacun devient la règle, la permissivité est aidée par le masque et le travestissement. Tout est permis. Les déguisements permettent de transgresser les interdits de l'ordre social. Les règles de la vie normale sont mises entre parenthèses et chacun fait ce qu'il lui plaît. C'est le monde à l'envers, où les gens se déguisent et peuvent devenir quelqu'un d'autre. Autrefois, les enfants se déguisaient en adulte, les riches en pauvre, les maîtres en esclave, etc. Cela permettait à toutes les classes sociales de se mélanger et de faire la fête. Aujourd'hui encore, le carnaval est l'occasion de jouer à être un autre, le temps d'une nuit.

  

Carnaval de Nice : Corso et bataille de fleurs

Le Carnaval de Nice est le plus grand carnaval de France, et l'un des plus célèbres du monde. Le Carnaval de Nice se déroule chaque hiver au mois de février durant deux semaines. Chaque année est caractérisée par un thème et un titre est choisi pour sa Majesté Roi du carnaval. La 134ème édition qui se déroule du 17 février au 3 mars 2018 a pour thème le cosmos : Les pieds sur terre mais la tête dans les étoiles. En 2018, le thème de l'espace ouvre toutes les perspectives à l'imagination et demeure particulièrement d'actualité. L'espace est devenu un enjeu majeur du 21e siècle et oriente un large pan de la recherche aujourd'hui. Audace, impertinence et facéties seront les maîtres mots de cette 134e édition. Ce thème est décliné aussi bien pour la décoration des chars que pour la traditionnelle bataille des fleurs. Deux semaines durant, le Carnaval de Nice s'articule autour de deux manifestations principales : le corso carnavalesque (de jour ou de nuit) et la bataille de fleurs.

 

CarnavalNice Fleurs

Le Corso carnavalesque

Le Corso carnavalesque est le défilé local de chars décorés de mille feux. Des créations allant de 8 à 16 mètres de haut, avec une identité visuelle particulièrement marquée défilent dans les rues lors d'une parade. Sur la Place Masséna, des chars allégoriques, accompagnés d'éléments d'animation, d'art de rue et groupes musicaux internationaux, proposent un voyage initiatique, à mi-chemin entre le réel et l'extraordinaire. Dans sa version nocturne, la mise en lumière confère au défilé un côté magique et fantasmagorique. C'est un évènement authentique et féerique !

 

 

La Bataille de fleurs

Les batailles de fleurs sont emblématiques de Nice. Les chars sont ornés de fleurs fraîches pendant la nuit. Postés sur les chars du corso, des mannequins costumés lancent à la foule des fleurs : pétales de roses, d'iliums, de mimosas, de dahlias envahissent les airs. Les costumes sont spécialement créés pour l'occasion, et dignes de représentations théâtrales. Les quelques 100 000 fleurs jetées promettent d'embellir bien des intérieurs. Ces batailles de Fleurs rappelle le pouvoir des fleurs et valorise le patrimoine floral de la région.

 

 

 

A découvrir aux alentours : la fête du citron et la fête du Mimosa

Au même moment sur la Côte d'Azur se tient 2 manifestations à proximité de Nice : la Fête du Citron à Menton et la Fête du Mimosa à Mandelieu-la-Napoule.

La fête du citron à Menton, sur la Côte d'Azur, existe depuis 1934. La fête met à l'honneur le produit phare de la ville de Menton : le citron. Cette fête célèbre la production d'agrumes en organisant des expositions fleuries et fruitées, avec des compositions originales d'agrumes hautes de plusieurs mètres. Des défilés de chars, appelés « Corsi des fruits d'or », décorés de citrons et d'oranges, circulent dans les rues de Menton. Chaque année au mois de février, la fête se décline sur un thème lié au produit local. Des feux d'artifice et des spectacles « sons et lumières » rythment les festivités, dans la même ambiance que le carnaval de Nice.

La Fête du Mimosa fait partie intégrante des fêtes de l'hiver sur la Côte d'Azur. Les mimosas illuminent l'hiver de janvier à mars. C'est à la fin du 19ème siècle qu'apparait dans le sud de la France le Mimosa, originaire d'Australie, et acclimaté avec passion à notre climat. Dès lors nombreux sont les mimosistes qui vont cultiver cet arbre et vendre d'énormes quantités de fleurs dans le monde entier. Créée en 1931 et se déroulant sur 8 journées consécutives, la Fête du Mimosa s'illustre par une grande fête populaire qui célèbre une culture et économie locale importante du 19ème siècle. Sur pratiquement dix jours, vous aurez l'occasion de voir défiler des corsos fleuris. Ces chars décorés avec du mimosa seront le centre d'un tableau élaboré autour du thème de l'année.

Mimosa 800 1200

Photos : Office du Tourisme et des Congrès de Nice

 

 

Notez cet article:
0

Commentaires