Aller au contenu principal
Accueil Inspirations Les spécialités culinaires corses à savourer lors de vos prochaines vacances

Les spécialités culinaires corses à savourer lors de vos prochaines vacances

Découvertes régionales

Bonghjornu ! (ou bonjour dans un français plus traditionnel) Aujourd’hui nous prenons le bateau direction l’île de beauté réputée pour ses 2700 heures de soleil par an, mais également pour ses spécialités culinaires plus savoureuses les unes que les autres. Profitez de vos prochaines vacances en famille sur l’île pour gouter au savoir-faire des producteurs locaux ! Partons ensemble à la découverte de la cuisine corse à travers notre idée repas 100% Corsica. Bon appetitu !

L’apéro Corse à base de charcuterie

Pour entamer votre repas Corse entre amis ou en famille, il est important de commencer par un apéritif à base de charcuterie. Mondialement connues, les charcuteries corses font partie des mets à ne surtout pas manquer lors de votre passage sur l’île. Produites selon un savoir-faire unique, elles font la fierté des producteurs. N’hésitez pas à en rapporter dans vos valises, elles sont difficiles à trouver en France métropolitaine !

  • Le Salamu

Le saucisson corse aussi appelé « Salamu » se distingue du saucisson traditionnel par sa couleur foncée. Il est produit à partir d’épaule et de poitrine de sangliers puis est séché entre 3 et 6 mois dans un séchoir d’affinage avant de remplir les étals des bouchers. Produit selon un savoir-faire ancestral, son gout parfumé est le résultat d’une recette gardée secrète par les producteurs. 

charcuterie salamu
  • Le jambon corse

Produit à partir de « Porcu Nustrale », une espèce de cochon typiquement Corse qui a pour obligation d’être élevé au minimum une année entière en plein air. Le jambon corse est reconnaissable par ses saveurs rappelant la noisette due à l’alimentation des cochons. Parmi tous les jambons que vous pouvez trouver sur les marchés Corses lors de vos vacances, nous vous en conseillons deux en particulier :

La Coppa, à déguster après 5 mois d’affinage. Produite à partir d’acines de porc, elle est salée, poivrée puis fumée dans du boyau de porc. Elle est depuis 2014 sous les labellisations AOP, AOC et la moins connue IGP (Indication Géographique Protégée).

Le Lonzu, issu de filets de porc, est séché et affiné pendant 7 mois avant de pouvoir se déguster. Comme la Coppa, il est depuis Mai 2014 labellisé AOP, AOC et IGP.

Accompagnez votre charcuterie d’un verre de vin rouge issus de cépages Corses tels que le Grenache, le Sciacarello ou encore le Vermentino pour maintenir une parfaite harmonie entre vos mises en bouche et votre apéritif. Les plus petits seront ravis de les déguster accompagné d’un jus de fruit bio ! Nous vous conseillons de profiter des magnifiques plages de l’île pour déguster cet apéritif en début de soirée alors que le soleil se couche derrière la grande bleue. La fréquentation est bien plus faible qu’en pleine journée et les enfants pourront profiter des vagues et construire des châteaux de sable en toute tranquillité !

 

Du veau aux olives pour le plat principal

sauté de veau aux olives

Lors de votre voyage en Corse, laissez-vous transporter par les odeurs envoutantes de la cuisine traditionnelle. En été comme en hiver, le veau aux olives est une spécialité dont raffolent les habitants de l’île. Facile et rapide à faire, nous vous partageons la recette pour déguster ce plat parfumé à la maison !

Recette du veau aux olives (pour 4 personnes)

Ingrédients :

500g d’épaule de veau en morceau

30g de lardons

70g d’olives vertes

70g de concentré de tomates

1 bouquet garni

1 gousse d’ail

1 oignon

20cl de vin blanc

1 cuillère à soupe de farine

Du sel et du poivre

 

Préparation :

  1. Plongez une dizaine de secondes les olives dans de l’eau bouillante puis les égoutter
  2. Émincez l’oignon et écrasez la gousse d’ail
  3. Faites dorer les lardons et le veau dans une cocotte à feu doux
  4. Ajoutez-y l’oignon et l’ail et continuez de faire dorer pendant 2 minutes
  5. Saupoudrez une cuillère à soupe de farine et remuez pendant 2 minutes
  6. Versez 20 cl de vin blanc et ajoutez de l’eau à hauteur des morceaux de viande
  7. Ajoutez 70 g de concentré de tomates, le bouquet garni et assaisonnez de sel et de poivre
  8. Laissez mijoter en remuant de temps en temps pendant 1h30
  9. Ajoutez les olives au mélange et laissez encore mijotez 30 minutes

C’est prêt !

 

Du fromage de brebis ou de chèvre

C’est un secret pour personne, la France est LE pays du fromage par excellence. Et la Corse ne déroge pas à la règle ! Les producteurs de fromage Corses ont pour particularité d’utiliser majoritairement du lait de brebis et de chèvre pour des saveurs irrésistibles. À pâte molle comme à pâte pressée, toute la famille y trouvera son compte. À l’occasion d’une randonnée, n’hésitez pas à vous arrêter dans une ferme où vous pourrez déguster ces fromages avant d’en acheter !

  • Le Brocciu
fromage brocciu

Prononcé « Brotchiu », ce fromage est considéré comme le plus populaire de l’île. Produit à partir de lait de chèvre ou de brebis Corse, il est le plus souvent consommé frais accompagné d’un verre de vin blanc. Ce fromage est par ailleurs l’unique spécialité issue de l’élevage insulaire Corse labélisée AOP.

  • Le Fior di Capra

Comprenez « fleur de chèvre » en Français, cette tomme de chèvre à pâte molle et croute sèche est un produit pur issu de la tradition Corse. Fort en goût, sa texture est fondante et moelleuse.

  • Le Niolo
  • fromage niolo

Le Niolo est un fromage essentiellement produit à partir de lait de brebis dans la région montagneuse du même nom au Centre-Nord de l’île. En conséquence de son éloignement des grandes villes, ce fromage de montagne est affiné 3 à 4 mois en cave lui donnant un goût et une odeur très prononcée. Il est facilement reconnaissable sur les étals des fromagers par sa forme carrée aux bords arrondis.

Quel que soit le fromage auquel vous succomberez, nous vous conseillerons toujours d’accompagner votre dégustation avec une baguette ou un pain issu d’une boulangerie locale.

Quel que soit le fromage auquel vous succomberez, nous vous conseillerons toujours d’accompagner votre dégustation avec une baguette ou un pain issu d’une boulangerie locale.

 

Une touche de sucrée pour terminer le repas

Une fois le fromage passé, voici le moment que les enfants attendent le plus (mais aussi quelques parents nous le savons), le dessert ! Les pâtisseries Corses sont généralement cuisinées à partir de fruits de saison ou de châtaignes. Nous avons sélectionné pour vous  3 desserts traditionnels de l’île de beauté. C’est à vous de faire un choix !

  • Le Fiadone
dessert fiadone

Si vous avez aimé le Brocchiu, vous aimerez forcément cette pâtisserie. Au premier abord, le Fiadone ressemble plus ou moins à un flan traditionnel. La particularité est qu’il est principalement composé du populaire Brocchiu et de citron. C’est un dessert très connu et apprécié des Corses pour sa recette simple et rapide.

  • Le moelleux à la châtaigne

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la corse est une région riche en châtaigniers. C’est donc tout naturellement que la population locale utilise leurs fruits pour en faire de délicieux desserts. Pour les cheffes et chefs adeptes du moelleux au chocolat, la recette du moelleux aux châtaignes vous sera familière car il suffit de remplacer le chocolat par de la châtaigne ! 

  • La tarte paysanne
tarte paysanne desert

Ne vous y trompez pas, la tarte paysanne bien qu’on puisse le croire n’a rien d’une tarte ! Cette pâtisserie à ne surtout pas éviter lors de vos vacances en Corse est en réalité une génoise imbibée de rhum et garnie d’une crème pâtissière. Recouverte d’un glaçage au chocolat et de vermicelles de couleurs, elle peut facilement se confondre avec un gâteau au chocolat à première vue !

 

Une sélection de liqueur pour bien digérer 

Le repas est terminé, il est maintenant temps de digérer. Vous entendez les vagues au loin et les grillons chantés au-dessus de votre tête alors que vous êtes en train de siroter du Limoncinu ? Pas de doute, vous êtes bien en Corse. Ici, il est courant de terminer par un digestif un repas en famille ou entre amis. Majoritairement composées de fruits tels que le citron, le cédrat ou l’arbouse, découvrez le caractère de ses spiritueux traditionnels.

  • Le Limoncinu
liqueur citron

Le climat idéal pour la production de citrons sur l’île offre l’opportunité parfaite pour les producteurs de liqueur d’utiliser ce fruit pour produire l’adaptation Française du digestif italien « Limoncello ». Cette liqueur à base de citron macéré dans de l’alcool à 90° se déguste à température très fraiche pour un goût sucré et aromatique optimal.

  • La liqueur de cédrat

Le cédrat est un agrume de la famille du citron. De l’extérieur, il ressemble à un gros citron à bosse. De l’intérieur, il est moins acide que son cousin et ressemble davantage au pamplemousse. Ce fruit est utilisé par les Corses pour produire de la liqueur depuis plus de 130 ans !

 

  • La liqueur d’arbouse
liqueur arbouse

L’arbouse est un fruit qui pousse exclusivement autour de la mer Méditerranée. Similaire au litchi de par sa forme et sa chair, ce fruit détient de nombreux bienfaits médicinaux. Ils diminuent notamment les risques de maladies cardiovasculaires et permettent de lutter contre les rétentions d’eau. La recette de la liqueur d’arbouse est plutôt simple : de l’arbouse macérée dans de l’alcool avec du sucre et de l’eau-de-vie pendant 1 mois.

 

© LikeAChef

© LeGuideDuFromage

© PapillesEtPupilles

 

  • expert
    Expert de nos régions
  • tourisme solidaire
    Tourisme solidaire
  • environnement
    Engagée dans la protection de l'environnement
  • conseil
    Des conseillers à votre écoute
  • devis gratuit
    Devis gratuit et personnalisé