Aller au contenu principal
Accueil Inspirations Les traditions régionales de Noël

Les traditions régionales de Noël

Découvertes régionales

L’arrivée des vacances de Noël, nous fait rappeler que la France à des traditions ancestrales qui font sa réputation à travers le monde. Chaque région possède ses propres habitudes qui varient également en fonction des familles, encore plus à l’arrivée de la période des fêtes de fin d’année.

 

Lorraine : Saint Nicolas

Dans l’est de la France, la tradition veut que le premier week-end de décembre, les familles  déposent devant leur porte une boisson pour le Saint-Nicolas et une carotte pour son âne. Le Saint apporte des friandises (fruits secs, pain d’épice, clémentine etc.) ou des cadeaux aux enfants sages de la famille, il est devenu le modèle du Père Noël, qui lui est présent dans les autres régions du pays. La particularité de Saint-Nicolas, est d’être accompagné du Père Fouettard qui lui s’occupe des enfants qui n’ont pas été obéissants durant l’année.

 

Saint Nicolas

 

Gironde : Les feux de Noël

Les feux de Noël est une pratique très répandu dans les régions en France, mais très célèbre dans le département de la Gironde.

Dans la nuit du 24 au 25 décembre, les habitants des villages brûlaient ce qu’ils appellent le « Halha de Nadau ». Dans les traditions, après que le feu soit allumé, les familles, parents et enfants, faisaient le tour des champs avec des flambeaux en chantant des incantations afin de protéger leurs champs et leurs récoltes.

 

Provence : Les treize desserts

Dans le sud de la France, la tradition provinciale à l’honneur est celle des treize desserts. Toute la famille est réunie autour de la table afin de profiter de tous les entremets, qui peuvent varier en fonction des départements. La tradition veut que ces desserts soient présentés sur un grand plat et dégustés en famille. Par la suite, ils devront rester sur la table les 3 jours suivant Noël.

Les principaux composants des 13 desserts :

- La pompe à huile 

Les mendiants 

- Le nougat 

- Les dattes

Les calissons : dessert typique de Provence.

- Un fruit exotique : kiwi, mangue par exemple.

- Les fruits de saisons : clémentines, oranges, raisins, pommes etc.

- Le melon d’eau

 

Gateaux

Franche-Comté : La tante Arie

Dans le pays de Montbéliard, ce n’est pas avec le père Noël ou le Saint-Nicolas que la tradition est liée mais avec la bonne fée,  la tante Arie qui, vêtue en paysanne et accompagnée de son âne, apporte des friandises aux enfants de la famille.

Cette tante Arie serait, selon les légendes, la réincarnation de la comtesse Henriette de Montbéliard. Au cours des dernières années de sa vie, elle donne de nombreuses preuves de protection et de générosité aux habitants méritant de son territoire.

 

Alsace : la couronne de l’avent

En Alsace, la période qui précède Noël est importante pour les habitants de la région. Les plus beaux marchés de Noël se trouvent dans cette partie de la France, mais on y retrouve également la tradition de la couronne de l’Avent.

Cet anneau est le compte à rebours avant les vacances de Noël et les fêtes de fin d’année car à ce moment-là, on allume dans bon nombre de maisons, la première des quatre bougies de la couronne de l’Avent, chacune d’elles représentent un dimanche avant Noël.

La symbolique du cercle est forte, il évoque un cycle éternellement recommencé comme celui de la vie. La couronne représente le soleil, la végétation verte est le signe d’espérance durant les longs jours d’hiver. C’est aussi une façon d’enlever la peur que l’on avait auparavant ne plus voir le soleil durant les nuits hivernales. Dans les familles alsacienne, l’allumage de la couronne s’accompagne d’activités comme la création des décorations de Noël ou encore la confection de biscuits.

 

couronne de l'avent

 

La Bourgogne : Le père Janvier

Dans la région, ce n’est pas le père Noël, mais le père Janvier qui vient dans les familles. Sa particularité est qu’il ne passe pas dans la nuit du 25 décembre mais dans celle du 31 au 1er janvier afin de déposer les étrennes dans les sabots des enfants.

Une autre tradition voulait que les familles bourguignonnes placent une bûche enflammée devant leur porte pour que la Vierge vienne se réchauffer.

 

Normandie : la bûche brûlée

A l’ouest de la France, la coutume normande, veut que le soir de Noël une bûche soit insérée dans la cheminée et brûlée sans oublier d’y ajouter les restes de la souche de l’an passé. Les enfants doivent supplier la bûche pour que celle-ci leur apporte des cadeaux. Au tour du feu, c’est l’occasion pour toute la famille, de se rassembler pour raconter des contes et des légendes.

Vous pouvez retrouver les légendes normandes, pour les grands et les petits, afin de pouvoir vous les raconter le 24 décembre.

feu

Et vous quelles sont les traditions dans votre région ou dans votre famille ?

  • expert
    Expert de nos régions
  • tourisme solidaire
    Tourisme solidaire
  • environnement
    Engagée dans la protection de l'environnement
  • conseil
    Des conseillers à votre écoute
  • devis gratuit
    Devis gratuit et personnalisé